Crimes et Chatiments. Enfin ca depend.

See you in 2027!

Le verdict est tombe: John Levin, charmant habitant de Glendale en Californie, a ete juge coupable du meurtre de sa femme Michelle, qu’il avait joyeusement poignardee en 2009. La sentence est surprenante: 16 ans d’emprisonnement. 16 ans seulement? 16 ans, c’est beaucoup pour obtenir un rendez-vous chez le dentiste, ou quand on attend son tour en trepignant devant la porte des toilettes. Mais 16 ans pour homicide volontaire, ce n’est pas un peu… inhabituel, surtout dans un pays ou on execute a tour de bras? Pour rappel, la peine de mort, reinstituee en 1979 et adoptee par 34 etats dont la Californie, est encore tres en vogue par ici. Le Texas comptabilise a lui seul 472 executions depuis 1979. Plus que les six etats suivants sur la triste liste des 34 — raison numero 3482 pour ne jamais aller au Texas.

Loin de moi l’idee de suggerer que le meutrier aurait du etre ligote sur une table et assassine a son tour – je suis simplement surpris que la justice semble parfois avoir des raisons que la raison ignore. Peut-etre Michelle l’avait-elle bien cherche en passant devant la tele en plein match de foot – clairement un geste incontestable de provocation? Ou serait-ce la relation de M. Levin avec le departement du Sheriff de Los Angeles, ou il avait file quelques coups de main en benevole, qui aurait suffit a attirer la clemence du juge? Clairement, meme s’il a les nerfs un peu fragiles et le couteau de cuisine facile, John Levin ne peut pas etre un mauvais bougre! Et puis, disons-le, il est blanc.

« C’est la mere Michelle qui a perdu son… »

J’ai un peu honte de l’avouer, mais ce qui m’a fait bondir, dans cette sombre histoire, ce n’est ni la legerete de la peine du criminel, ni meme le triste sort de sa pauvre femme. C’est celui de son pomeranien. Petit chien a long poil, le pomeranien est un genre de croisement improbable et hilarant entre un mouton nain defrise et une boule de coton a demaquiller. Ames sensibles s’abstenir: comme si poignarder sa femme ne suffisait pas a calmer ses nerfs, John Levin, decidement tres inspire, s’est senti oblige de passer le chien de son epouse au micro-ondes, cruaute ahurissante pour laquelle il a ete condamne a 8 mois en prison. 8 mois seulement?

Bref. En 2027, ce dangereux abruti sera donc a nouveau dans la nature – si son copain sheriff n’intervient pas avant pour le liberer pour bonne conduite. Pendant ce temps-la, plus de 3.000 prisonniers attendent, dans les fameux « death rows », une ignoble execution. Deprimant.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s