Stupeur et Tremblements

C’est solide, la brique?
C’est la premiere question qui m’ait traverse l’esprit tout a l’heure quand l’immeuble s’est mis a trembler sous mes pieds. Premiere question rapidement suivie de beaucoup d’autres, comme par exemple: »Est-ce que le vent peut faire bouger un immeuble de 214 appartements? » « Serait-ce un metro geant qui passe sur la ligne 2? » « Si j’ai des vertiges, pourquoi est-ce que le lustre se balance comme ca? » « Seraient-ce encore les Allemands? »

Pas de bruit fracassant, pas de hurlements dans les rues, pas de Godzilla jaillissant de l’Hudson River toutes dents dehors, pas de chars de la Waffen. Pas meme de cliquetis de vaisselle dans l’appart – juste quelques subtiles vibrations et la sensation de lents mouvements de soulevements et d’affaissements. Bizarre. Bizarres aussi, d’ailleurs, les cris subits du perroquet qui, pris de panique, s’est envole pour aller s’admirer devant le miroir (on se rassure comme on peut) en lachant un petit caca vert sur le lit au passage. Serieusement, la bestiole ne bronche pas quand on bouge sa cage a roulettes pour passer l’aspiro – pourquoi s’est-il mis a beugler comme un dinosaure enlise dans le goudron? Il parait que les animaux « sentent » ces choses-la. Les catastrophes naturelles, pas le goudron. Enfin si, ils sentent le goudron aussi je suppose, mais ce n’est pas ce que je voulais dire. D’ailleurs, les oiseaux sentent avec quoi – leur bec?

Quelques minutes plus tard, le Monsieur de la Radio a confirme qu’il s’agissait bien d’un tremblement de terre qui a secoue une bonne partie de la cote est du pays. Pas de degats a New York a priori – a part ma crotte d’oiseau a nettoyer.

Pendant ce temps-la…
Dans un autre quartier de la ville, le procureur de New York venait tout juste d’entamer sa conference de presse pour annoncer officiellement que le cas DSK etait clos lorsque le sol s’est mis a trembler. Il s’est interrompu apres quelques phrases d’introduction sur la droiture du droit americain… avant de quitter rapidement les lieux, ainsi que les vaillants journalistes qui etaient venus prendre quelques notes juteuses sur le scandale de l’ete.

La volonte de Dieu!
Rien n’arrive par hasard, s’exclament bon nombre d’illumines cet apres-midi: le tremblement de terre n’est autre que la colere de Dieu. Dieu est furax parce qu’Il pense que DSK est coupable et que le procureur s’est fait acheter. Une fois encore, la pauvre Africaine se fait brutaliser par l’ignoble blanc (francais, de surcroit!) et ce dernier s’en tire a bon compte en corrompant le systeme. « Maintenant ca suffit! » s’est exclame Dieu de sa grosse voix virile, en fichant un coup de pied agace dans la plaque continentale nord-americaine. (Dieu est nul en geo: l’epicentre se trouvait pres de Richmond en Virginie… soit a quelques centaines de kilometres de New York. Ou alors il a deux pieds gauches.)

Lecon de survie
Que faire en cas de tremblement de terre? Anne, experte en tectonique des plaques et seismes en milieu urbain recommande de se munir d’un masque et d’un tuba et de s’abriter sous un bureau, de preference metallique. Le bureau vous protege si l’immeuble s’effondre, le masque et le tuba vous sauve de la noyade en cas de tsunami. Si si, ca marche.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Stupeur et Tremblements

  1. Lo, it's me dit :

    Quand NOUS avons eu un tremblement de terre ici à La Réunion il y a quelques jours, à 4h20 du matin, un vrai, un dur parce que nous on a volcan qui pète souvent, il n’y avait ni DSK, ni godzilla, ni dieu et pas plus de crotte de perroquet sur couette que de beurre en broche. Ca m’a juste réveillé et empêché de me rendormir, et c’est déjà trop ! Quant au tsunami (et ici on s’y connait, nous madame,on est au bord de la vraie mer, parce que nous on en a tout autour et pas juste sous un grand pont) : rigolade pour ce qui me concerne ! La piscine construite devant la chambre et judicieusement placée à cet effet a vocation de siphon. Croire qu’un tuba et un bureau métallique sont une parade aux catastrophes naturelles, c’est faire preuve d’une naïveté qui confine parfois à la sottise (ma chère Anne…)…

  2. Michael dit :

    Tout a fait Madame Musquin, mais comme nous n’avons pas de piscine siphonnante devant la chambre, nous devons faire avec les moyens du bord, voyez.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s